L’évolution de la règlementation et l’émergence de nouvelles attentes sociétales ont incité les agriculteurs à faire évoluer leurs pratiques vers une production toujours plus durable, au service des populations, de l’environnement et des territoires.
Les Etats Généraux de l’Alimentation menés, en France, en 2017, ont mis en lumière l’émergence de cette nouvelle « ère » pour notre agriculture nationale.

 

C’est en parfaite cohérence avec cette dynamique enclenchée au sein de leur secteur, qu’après avoir misé sur les engrais « conventionnels », les agriculteurs se tournent désormais vers des méthodes alternatives, garantes de productivité, mais plus naturelles et respectueuses de l’environnement.

 

De nouveaux produits voient le jour, parmi lesquels le biofertilisant microbien CERES, premier

« rhizo-simulateur » homologué en France, par l’ANSES, en grandes cultures et maraîchage.

 

L’utilisation de ces produits doit aujourd’hui être partagée, promue, commentée, expliquée auprès des agriculteurs.
Les nombreux atouts des produits microbiens de Biostimulation et de Biocontrôle doivent être décrits et valorisés, pour être mieux appréhendés par ces derniers.

 

C’est cette ambition de favoriser la production et la mutualisation de connaissances relatives à ce secteur d’avenir qui est à l’origine de la création du Club CERES.

Le CLUBCÉRÈS en quelques mots…

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon